Accueil » Blog » Hellebore : Les paris sportifs sous forme de NFT

Hellebore : Les paris sportifs sous forme de NFT

Un mix entre NFT et paris sportifs ? C’est en résumé Hellebore, l’initiative de Nick Swinmurn, le co-propriétaire des Golden State Warriors.

Ce 8 septembre 2022, Nick Swinmurn, le fondateur de Zappos, célèbre marketplace de chaussures, mais aussi co-propriétaire des Golden State Warriors a publié sa nouvelle initiative nommée Play Hellebore.

Derrière ce nom, une volonté : intégrer la technologie des NFT pour développer encore plus les prédictions et paris en ligne.

Le jeu, débute autour de 3 ligues majeures américaines (NFL, NCAA, MLB) et certaines compétitions internationales de football.

Le principe est simple, vous pariez sur des matchs et compétitions, avec des niveaux de difficultés de paris de plus en plus importants. Et vous vous comparez à vos amis.

En résumé : Le côté Ligue entre amis et promotion/relégation de MonPetitGazon, les côtes des opérateurs de paris en ligne et enfin, des récompenses uniques, le propre des NFT.

NFT et paris sportifs : on y croit ?

Franchement, à cet instant, non, on y croit pas.

Les termes paris sportifs et NFT dans une même phrase constituent un doute légitime.

Déjà, parce que le droit à l’entrée est important : pour pouvoir jouer à ce jeu, il faut posséder un avatar en NFT. Prix de vente actuel : 0.03 Ether (autour de 50 €).

Deuxième élément qui nous fait douter : l’aspect ligue entre amis : même si vous êtes intéressé(e) pour payer le droit de jouer, combien de vos amis sont suffisamment aguerris aux NFT, au sport, et aux paris en ligne pour vous suivre dans votre aventure ?

Troisième élément : l’aspect juridique. Qu’en pense le régulateur des jeux français (l’Autorité Nationale des Jeux, ex-ARJEL) ? Pour l’instant, pas grand chose, cette initiative restant modeste. Mais nul doute que l’ANJ regarde avec intérêt l’évolution de ce jeu.

Étiquettes: